Maroc: Les banques cherchent à tout prix à maintenir la dynamique du crédit habitat

La braderie qui a concerné ces derniers mois les taux du crédit habitat, semble toucher à sa fin. Crédit du Maroc est l’un des établissements qui le disent aujourd’hui sans détour. Le management du CDM qui a été le plus virulent ces dernières années sur la casse des prix du crédit logement en ayant été le premier à abaisser ses taux à plus d’une reprise en dessous des minimums historiques, a expliqué lors d’une récente sortie médiatique qu’il faut s’attendre sur les mois à venir à un retour à des taux plus proches de ceux que l’on a connus auparavant. Le groupe ne manque pas de lier cela aux récentes mises en garde de Bank Al-Maghrib adressées au secteur bancaire, l’institution s’inquiétant que la bataille sur les taux entretenue par les banques ne mette en danger leur solidité. Des craintes qui font sens à voir le recul du produit net bancaire et la dégringolade de la marge d’intermédiation vécus par le secteur sur l’exercice 2016. Cependant, à ce jour l’on ne constate pas encore de remontée de taux sur le terrain. «Beaucoup d’établissements n’ont pas encore réactualisé leurs grilles et continuent de proposer des taux très favorables, notamment pour les bons dossiers», rapporte le courtier en prêts immobiliers Meilleurtaux Maroc. Dans l’ensemble, à ce jour il n’y a pas d’effet sur les taux qui restent à un plancher historique, ajoute le spécialiste. Durant le premier trimestre 2017, le courtier dit avoir négocié pour certains de ses clients des taux variables de 3,5% sur 20 ans, de 4,3% fixe sur 15 ans et de 4,5% sur 25 ans. Avec la remontée qui se profile, ces taux pourraient atteindre les niveaux pratiqués il y a deux ans, c’est-à-dire proches de 5% sur 20 à 25 ans, selon le pronostic du courtier. Mais d’ici là Meilleurtaux anticipe la persistance de niveaux de taux inférieurs à 5% jusqu’à la fin du premier semestre. C’est qu’il est très peu probable que les banques augmentent brutalement leurs taux. Cela aurait des conséquences néfastes sur la demande de crédit immobilier et le marché qui a été marqué dernièrement par une dynamique commerciale plutôt bonne, selon les spécialistes. Plus que cela, les banques préparent déjà l’après-remontée des taux en commençant à mettre en avant des solutions supposées être profitables à la clientèle même dans ce dernier contexte.

Source: http://aujourdhui.ma/economie/immobilier/les-banques-cherchent-a-tout-prix-a-maintenir-la-dynamique-du-credit-habitat



Partager cette page
NEWS DU 16-03-2020
NEWS DU 11-03-2020
NEWS DU 09-03-2020
NEWS DU 06-03-2020
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Les Foires Promotion immobilière
Interview avec M.Nejib snoussi directeur général de l’Habitat
Interview avec M. SAADAK YOUNES
Interview avec M. Abdel Hamid LAMIRI
Bricolage Lamasat LE MAGAZINE Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
EMISSION 5
EMISSION 4
Emission 3
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose