Algérie: 2.600 logements AADL et LPP seront livrés avant la fin d’année

 «Des chiffres rassurants». C’est le commentaire-résumé fait hier par le wali, à l’issue de sa visite ayant ciblé les chantiers LPP et AADL. Invité par la presse à apprécier la situation dans ces deux segments du logement public, juste après s’être enquis de l’état des lieux, le chef de wilaya s’est dit satisfait. Bien sûr, sous le chapiteau faisant office de point de présentation, il relativisait, se fixait sur les failles et s’auto-interdisait en tout état de cause les mots qui caressent.

Que retenir de la sortie effectuée hier par le chef de l’exécutif local ? D’abord et surtout ces deux chiffres-clé, au sens propre comme au figuré : 1.096 plus 1.500 logements dont les clés seront remises avant la fin d’année, au niveau du site LPP de Hayat Regency et du site AADL de Aïn El-Beïda respectivement. C’est ce bon paquet d’unités livrable à brève échéance -au total près de 2.600 unités si l’on fait l’addition- qui constitue le motif principal de la satisfaction exprimée par wali. A très juste titre d’ailleurs. Mais ce n’est pas seulement ce quota ponctuel pris isolément. Il serait réducteur, et donc trompeur, que de voir et d’évaluer l’évolution de ces deux programmes d’habitat sous l’angle étroit du calendrier de livraisons à très court terme. Ce n’est qu’un des paramètres d’une formule générale d’appréciation bien complexe. Or, les autres indicateurs, les indices macro notamment, sont aussi au vert. Globalement, pour être précis. Aussi bien pour le LPP que pour l’AADL. Pour le premier type, dont le noyau dur (du programme global LPP de la wilaya d’Oran portant sur 13.000 unités) consiste en un programme de 4.100 logements a été supervisé hier, il ne restera à livrer au-delà du 31 décembre 2017 que 488 unités, soit 11% du programme. En effet, pour le site de 2.000 unités dont la réalisation est à la charge du groupement turc Atlas-Dek In San, le chantier sera mené à bout dès la livraison du dernier lot de 474 logements avant fin 2017, selon l’engagement ferme du maître d’ouvrage, le promoteur public l’ENPI. Pour sa part, l’intervenant dans le même pôle LPP de Hayat Regency, sur le site portant sur 2.100 logements situé de l’autre côté du boulevard principal longeant ce grand ensemble urbain en devenir, l’entreprise chinoise CRCEG en l’occurrence, est légèrement en retard et accusera forcément un petit glissement de délai pour la remise de clés de « sa » cité. Ayant déjà livré un gros lot de 1.540 unités durant le premier semestre 2017, et devant livrer un autre paquet, beaucoup moins épais avant le 31 décembre prochain, les Chinois auront 488 logements à achever durant l’année 2018.

Source: https://www.algerie360.com/algerie/nation/le-wali-appelle-au-pragmatisme-a-propos-des-equipements-daccompagnement-2-600-logements-aadl-et-lpp-seront-livres-avant-la-fin-dannee/



Partager cette page
NEWS DU 16-03-2020
NEWS DU 11-03-2020
NEWS DU 09-03-2020
NEWS DU 06-03-2020
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Les Foires Promotion immobilière
Interview avec M.Nejib snoussi directeur général de l’Habitat
Interview avec M. SAADAK YOUNES
Interview avec M. Abdel Hamid LAMIRI
Bricolage Lamasat LE MAGAZINE Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
EMISSION 5
EMISSION 4
Emission 3
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose