Maroc : l’immobilier attire de nouveaux investisseurs

Le marché de l’immobilier professionnel de Casablanca affiche une dynamique constante en 2018. Et ce, avec l’annonce de nouveaux projets dans les secteurs de l’hôtellerie, retail et industriel. Ce qui renforce le sentiment des investisseurs. Et ce, selon le rapport annuel publié par JLL, société leader du conseil en immobilier d’entreprise.

Ainsi,le PIB réel du Maroc augmentera de 3,3% en 2019. Notamment, en raison de l’expansion du secteur industriel, du tourisme et de l’augmentation des investissements publics.

En effet, le secteur de l’hôtellerie est resté actif au cours de l’année 2018 dans un marché en voie de maturation. Il devrait connaitre un dynamisme positif en 2019. Et ce, avec l’arrivée de nouveaux opérateurs internationaux. Mais aussi avec l’arrivée des touristes ayant affiché une augmentation de 8,5% en 2018. Ces derniers vont contribuer à l’évolution du secteur dans les années à venir.

Par ailleurs, les investissements dans ce secteur visent à positionner Casablanca comme une destination de choix pour le tourisme MICE et le tourisme d’affaires. Notamment, par l’amélioration de l’infrastructure de la ville.

Casablanca, destination de choix pour l’investissement immobilier

De même, le secteur du retail est resté actif en 2018. Il continue son développement pour accompagner les nouveaux modes de consommation. Les opérateurs et investisseurs du retail répondent à l’évolution de la demande des consommateurs. Tout en proposant de nouveaux parcs retail combinant shopping, restauration et loisirs.

La performance de ce secteur ouvre la voie au développement de nouveaux centres commerciaux qui ajouteront sur le marché une offre qualitative et plus diversifiée.

De son côté, le secteur industriel continue d’attirer les opérateurs grâce à la qualité de l’infrastructure routière, portuaire et aérienne de Casablanca. Les loyers industriels n’ont pas connu d’augmentation notable au cours des dernières années, encourageant de nouveaux investisseurs et opérateurs à entrer sur le marché. Le niveau des loyers est resté relativement inchangé dans les zones primes de la ville.

D’ailleurs, l’introduction de nouveaux fonds d’investissement immobilier devrait contribuer à l’activation de ce secteur dans les années à venir.



Partager cette page
LE JOURNAL 9-12-2019
LE JOURNAL 2-12-2019
LE JOURNAL 25-11-2019
LE JOURNAL 18-11-2019
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Les Foires Promotion immobilière
Interview avec M.Nejib snoussi directeur général de l’Habitat
Interview avec M. SAADAK YOUNES
Interview avec M. Abdel Hamid LAMIRI
Bricolage Lamasat LE MAGAZINE Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
Emission 2
EMISSION 1
Comment préparer et semer son gazon ?
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose