L’immobilier au Maroc : Flambée des prix et baisse des transactions en 2017

L’immobilier au Maroc coûte de plus en plus cher. Les prix des actifs ont nettement flambé au titre de l’année 2017 impactant considérablement la vente dans le secteur.

C’est ce que l’on peut tirer de Bank Al-Maghrib qui vient de publier l’indice des actifs immobiliers de l’année 2017. La tendance globale du secteur semble morose du fait que les transactions immobilières ont reculé de 7,6% après une hausse de 8,4% en 2016. Ce fléchissement est porté principalement par le repli de 8,7% des ventes des biens résidentiels.

La baisse a également impacté la commercialisation des terrains. Ces actifs sont passés d’une hausse de 9,4 à 4,8% en 2017. Il en est de même pour les biens à usage professionnel dont la vente a diminué de 3,5% après une amélioration de 7,8% observée une année auparavant.  Les prix ont pour leur part grimpé en une année de 1,3% en 2016 à 5% en 2017. Cette hausse consistante résulte de l’augmentation de 4,9% des prix du résidentiel, de 5,3% du prix des terrains et de 7% des prix des biens à usage professionnel. La hausse des prix des actifs immobiliers a concerné l’ensemble des villes du Maroc. Seule Rabat a pu tirer son épingle du jeu en affichant une stabilité d’une année à l’autre. Les prix de l’immobilier ont culminé de 5,7% après une baisse de 3,7% en 2016. Cette hausse reflète les augmentations pour les appartements et les biens à usage professionnel qui se sont renforcés respectivement de 6,9 et 9%. En revanche les prix des terrains se sont rétractés de 4,4% dans la capitale économique. Les transactions sont en amélioration à Casablanca. La banque centrale observe une hausse de 4,5% tirée par la progression de 8,4% des ventes d’appartements, de 6% des biens à usage professionnel au moment où les acquisitions des terrains ont nettement fléchi, soit une baisse de 24,7% par rapport à l’année précédente. Cette reprise des ventes ne concerne que Casablanca.

Les transactions ont  reculé dans l’ensemble des grandes villes.  A Rabat, les transactions ont chuté de 18,7% après une hausse de 27,7% en 2016. Une régression qui s’explique par la baisse des ventes de toutes les catégories d’actifs. Bank Al-Maghrib observe dans ce sens des ventes en baisse de 18,9% pour le résidentiel, de 30,9% pour les terrains et de 7,3% pour les biens à usages. Les acquisitions immobilières ralentissent à Marrakech. La baisse est évaluée à 12,8% due au recul de 28,5% des ventes d’appartements au moment où les achats de terrains ont atteint un pic de 44,4% dans la ville ocre. Même trend pour les ventes de biens à usage professionnel qui se sont hissées à 5,1% en 2017 dans la ville ocre. Les prix des actifs immobiliers à Marrakech ont connu une hausse de 5,1% suite à l’accroissement de 6% pour les appartements, de 4% pour les terrains et de 1,6% pour les locaux à usage professionnel. L’indice des prix a grimpé de 6,7% à Tanger.

Les prix des appartements ont dans ce sens atteint un pic de 15,6% pour les appartements au moment où le prix des terrains a affiché une hausse de 4%. Par ailleurs le prix pour les biens à usage professionnel est resté en stagnation par rapport à l’année passée. En revanche, les ventes à Tanger ont diminué de 20,9% du fait de la baisse de 22,2% des ventes des appartements, de 17,1% de celles du foncier et de 9,1% des acquisitions des biens à usage professionnel.

source:http://aujourdhui.ma/



Partager cette page
No Preview
LE JOURNAL 23-04-2018
LE JOURNAL 16-04-2018
LE JOURNAL 09-04-2018
LE JOURNAL 2-04-2018
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Promotion immobilière
PARTICIPATION DE TUNISIE IMMOBILIER AU SALON MASKEN EXPO 2018
كيفية احتساب الاداء على القيمة المضافة للمساكن المنجزة قبل 31-12-2017
CONFÉRENCE DE LOI DES FINANCES 2018
Bricolage Lamasat Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
Comment préparer et semer son gazon ?
Comment protéger contre un choc électrique?
Emission 28:Poser des galets sur le mur et le sol?
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose