Immobilier: le marché espagnol a de plus en plus la cote auprès des Marocains

L’achat de maisons par des Marocains en Espagne a connu un vrai boom en dix ans

L’immobilier espagnol ne connaît pas la crise auprès des acheteurs marocains. En dix ans, le nombre de maisons achetées par des Marocains sur la péninsule ibérique a connu une hausse de 72%, passant de 3.203 unités vendues en 2007 à 5.500 en 2017, selon les dernières données du Conseil général du notariat espagnol (Consejo general del notariado) dans un rapport sur l’achat de maisons par des étrangers.

Les Marocains sont ainsi les premiers étrangers (hors pays de l’Union européenne) a avoir acquis une propriété en Espagne en 2017, devant les Chinois qui ont acheté 4.935 maisons l’année dernière.

Qui dit achat de biens immobiliers ne dit pas forcément acquisition de villas de luxe. Les Marocains sont les propriétaires étrangers ayant acheté des résidences aux prix les plus bas. Le prix moyen du mètre carré des maisons achetées par nos compatriotes est en effet estimé à 725 euros, contre environ 2.000 euros pour les acheteurs suédois, américains, allemands, suisses et danois.

De manière globale, l’achat de maisons par des citoyens étrangers en Espagne a doublé en dix ans, passant de 57.674 maisons vendues en décembre 2007 à plus de 100.000 fin 2017.

Fait notable: les Britanniques, premiers acheteurs de biens immobiliers en Espagne, sont moins enclins à y investir depuis le Brexit. Ils ont ainsi freiné l’achat de maisons sur la péninsule ibérique, passant de 8.336 maisons achetées au premier semestre 2016 à 6.772 au deuxième semestre.

Les achats effectués par d’autres citoyens européens comme les Belges, les Allemands ou les Suédois ont quant à eux connu une véritable explosion.

Les maisons achetées par les étrangers en Espagne se concentrent sur une partie de la côte méditerranéenne et les îles. Ainsi, les régions privilégiées par les acheteurs étrangers au deuxième semestre 2017 étaient les Baléares (40,5%), les Canaries (37,6%), Valence (37,0%) et Murcie (28,4%), suivies de l’Andalousie (19,2%), la Catalogne (18,4%) et Madrid (12,2%).

Concernant les achats provenant de ressortissants marocains, leur importance est telle qu’en août dernier, l’Office des change lançait une enquête, révélait le quotidien Assabah  relayé par plusieurs médias. Objectif de l’opération: s’assurer que les acquisitions sont faites conformément à la réglementation en vigueur. Quelques semaines plus tard, l’office adressait une première vague de notifications aux contribuables épinglés, comme le rapportaient nos confrères de Médias24. Aux résidents fiscaux au Maroc, qu’ils soient Marocains ou bénéficiant d’une double nationalité, de vérifier donc si leur achat est fait dans le respect de la loi.

source :huffpostmaghreb.



Partager cette page
LE JOURNAL 10-12-2018
LE JOURNAL 3-01-2018
LE JOURNAL 26-11-2018
LE JOURNAL 19-11-2018
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Promotion immobilière
INTERVIEW avec mr TAHA BILKHOUJA
INTERVIEW avec CHADLI SALLAMI
INTERVIEW avec l’architecte AMIR TORKI
Bricolage Lamasat Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
Comment préparer et semer son gazon ?
Comment protéger contre un choc électrique?
Emission 28:Poser des galets sur le mur et le sol?
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose