Algérie: Programme AADL1 : Les projets livrés début avril

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, ministre par intérim du Commerce, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué que les dernières intempéries qu’a connues le pays, durant les mois de décembre et de janvier derniers, ont causé l’arrêt de plusieurs projets et travaux de réalisation des logements AADL.

Le ministre qui visitait, cette semaine, le chantier de la grande mosquée, a tenu à rassurer encore une fois les souscripteurs, en affirmant qu’en dépit de ces contraintes, «le programme AADL1 sera achevé dans sa totalité au plus tard, le début du mois d’avril prochain». Et c’est le cas déjà dans plusieurs wilayas, à l’instar d’Oran et de Khenchela, où les services de l’agence ont entamé la distribution des logements aux souscripteurs du programme AADL2.
Il faut dire qu’au-delà des aléas, l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL) devait achever la distribution des logements aux souscripteurs des programmes 2001 et 2002 (AADL 1), en mars prochain, pour entamer ensuite les opérations de distribution des logements aux souscripteurs au programme 2013 (AADL 2). Les projets sont réalisés à un rythme soutenu, la preuve étant que des logements sont livrés dans des délais de 10 mois après leur lancement. Toutefois, le ministre précise que «de manière générale, il faut compter entre 24 mois et 32 mois. Nous avons atteint des délais et une efficacité pratiquement incompressibles. Le citoyen algérien est impatient, et c’est compréhensible. C’est pour cela que nous avons mis en place le système de pré-affectation à partir d’un taux de réalisation de 70%, pour le rassurer et lui montrer que le projet, son bâtiment et son appartement sont bien là», a-t-il expliqué. Abdelmadjid Tebboune cite également d’autres problèmes à l’origine du retard accusé dans la réalisation de certains projets, et qui sont, entre autres, le changement de terrain d’assiette attribué, «ce qui n’est pas du ressort du ministère». «Lorsqu’on nous attribue du foncier, nous lançons les études et la sélection des entreprises. En cours de route, il arrive que ce terrain soit retiré et que l’on change d’emplacement. À ce moment-là, nous refaisons le même processus de sélection, ce qui prend encore 6 mois. Et cela peut arriver deux ou trois fois pour le même projet, donc on prend jusqu’à 1 an et demi de retard. Mais tous les projets seront livrés quel que soit le temps pris», a-t-il encore expliqué. Le programme AADL, destiné aux couches moyennes, a bénéficié, faut-il le rappeler, d’un financement additionnel de 120.000 unités, faisant augmenter le nombre des logements prévus dans le budget à 470.000 unités.

Source: www.logement-algerie.com



Partager cette page
Le journal 13-11-2017
Le journal 06-11-2017
Le journal 30-10-2017
Le journal 23-10-2017
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Promotion immobilière
Snit
Promoteur: Lazreg Tower
Promoteur: Kortine Immobilière
Bricolage Lamasat Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
Comment préparer et semer son gazon ?
Comment protéger contre un choc électrique?
Emission 28:Poser des galets sur le mur et le sol?
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Musée des Beaux Arts de Berne