Algérie: Marché immobilier: Une baisse des prix mais pas d’effondrement

 Les acheteurs, qui espèrent depuis deux ans un scénario à l’espagnole et un éclatement de la bulle immobilière, commencent à perdre leurs illusions.

Les prix ont certes baissé pour l’ancien comme pour le neuf (parfois jusqu’à 30%), cependant, ils restent surévalués et loin de leurs valeurs réelles. Le marché immobilier algérien semble échapper à toute logique économique. Presque tous les ingrédients du crash immobilier sont là, à commencer par une offre disponible élevée, une demande en recul, un blocage des transactions, des prix en berne…

Malheureusement pour les acheteurs, ce n’est pas assez pour provoquer un crash à l’espagnole. Au mieux, la bulle immobilière va légèrement se dégonfler en attendant des jours meilleurs. Comment le marché immobilier a évité l’effondrement des prix? Qui fixe les prix des biens immobiliers? Comment les propriétaires peuvent-ils résister à une conjoncture économique aussi défavorable? Le président de la Fédération nationale des agences immobilière (FNAI), Aouidat Abdelhakim, répond à toutes ces questions et apporte des éclairages forts utiles pour comprendre le marché immobilier en Algérie.

Source : algerie360



Partager cette page
NEWS DU 16-03-2020
NEWS DU 11-03-2020
NEWS DU 09-03-2020
NEWS DU 06-03-2020
Courtier Immobilier Financement de l'immobilier Interviews Les Foires Promotion immobilière
Interview avec M.Nejib snoussi directeur général de l’Habitat
Interview avec M. SAADAK YOUNES
Interview avec M. Abdel Hamid LAMIRI
Bricolage Lamasat LE MAGAZINE Santé dans l'immobilier Techniques de jardinage
EMISSION 5
EMISSION 4
Emission 3
Le monde de l'architecture Les techniques de construction Musées du monde Villes du monde
L’univers du granite
Musée d’Art moderne
Toulouse la ville rose